Solitudes I Et II par Munier

Solitudes I Et II par Munier

Titre de livre: Solitudes I Et II

Auteur: Munier

Broché: 272 pages

Date de sortie: November 20, 2013

ISBN: 2953738940

Éditeur: Editions Kobalann

Obtenez le livre Solitudes I Et II par Munier au format PDF ou EPUB. Vous pouvez lire des livres en ligne ou les enregistrer sur vos appareils. Tous les livres sont disponibles au téléchargement sans avoir à dépenser de l'argent.

Munier avec Solitudes I Et II

Edition limitée de luxe des livres Solitudes I & II, numérotée et signée par Vincent Munier, accompagnée de deux tirages d'art.
Frais de port à partir de 8,54 € TTC
Cette édition de luxe réunit les deux tomes « Solitudes I & II » signés par Vincent Munier dans un élégant coffret, réalisé par le prestigieux relieur français Clément, elle est limitée à 100 exemplaires.
Deux tirages d'art, également signés et numérotés par le photographe, accompagnent le coffret : une image verticale issue du tome I et une image horizontale issue du tome II, tirées par le studio professionnel PHOTOby de Fanchon Lavigne sur un papier Hahnemühle Fine-Art (Photo Rag Bright White). Dimensions des tirages :  18,5 x 34 cm / 34 x 18,5 cm

Solitudes I & II :
Ces deux ouvrages bilingues (français et anglais) présentent le travail du photographe Vincent Munier dans un format original : un tome vertical, l'autre horizontal.
Ombres animales et portraits tout en finesse, silhouettes mouvantes dans la brume et bêtes camouflées donnent vie à ces deux rêveries sur le papier. Deux livres complémentaires qui composent un éclatant tableau des vastes solitudes, sublimé par des pensées poétiques choisies par Matthieu Ricard.
Le premier tome monte droit vers le ciel. Le regard est guidé le long des branches, dégringole avec une chute d'eau, tombe avec la neige et suit avec bonheur le dessin du rivage ou le contour des pierres.
Le second tome caresse la terre. L'horizon, architecte de chaque image, invite le regard à se perdre dans la tempête, à se confondre avec les crêtes des montagnes ou la blancheur de la banquise, et à contempler l'infini.